Reportage Envoyé spécial

Voici un reportage très interressant sur les sites sociaux à travers l'exemple de Facebook.

/!\ A voir /!\

Facebook a coonu un tel essort que les médias ne pouvait pas ne pas en parler, voici un reportage sur les dangers et les avantages de Facebook. Nous traiterons le "côté obscur de Facebook".

 

 

4'02: Le reportage montre que Facebook nous demande de nous mettre a nu en nous interrogeant sur notre orientation sexuelle, nos opinions politiques et même notre religion. Cette récolte est interdite par la loi française, seulement "Facebook est américain". Il peuvent donc nous demander les moindres détails de notre vie privée et ainsi constituer un profil extremement précis de toutes les personnes inscrites.

 

 

 

1'32 et 3'40: Un danger réside dans la publication de vidéos ou de photographies de soirées comprommétantes, ou vous mettant dans une situation litigieuse. En effet c'est photos deviennent une fois publiées la propriété de Facebook, qui peut donc savoir quelle va être leur utilisation. Il existe un autre problème avec ce genre de publication, en effet les recruteurs qui font des recherches avant de vous embaucher peuvent vous mettre ces photos sous le nez et vous mettre dans un situation délicate. Et plus tard ces photos peuvent valoir votre licenciement comme montrer à 3'40.

 

2'00: La messagerie instantannée comme il en existe sur Facebook peut être une vraie cachette pour les dealeurs, c'est réseaux sont en effet très difficile à contrôler. Il donc facile pour trafiquer de la drogue comme montrer sur la vidéo de correspondre avec ce genre de messagerie. Seulement qui sait jusqu'ou peut aller cette utilisation s'arrete elle uniquement au trafic de drogue????!!!

 

3'00: Le CNIL montre son inquiétude sur l'ampleur et la réussite des réseaux sociaux. Comme le dit Alex Turk président de la CNIL, il faut que nous ayons le droit "à l'oubli". Ainsi nous devrions pouvoir dire je veux supprimé ses informations facilement sans avoir à faire de nombreuses demandes. Car au cours de notre' vie nous changeons et heureusement et il n'est pas normal que nous ne puissions pas effacer ses informations.

 

6'03: Ces réseaux sociaux peuvent également avoir des repercussions terribles comme nous le montre cet exemple. (Mari qui tue sa femme après divorce car elle a changé son statut sur Facebook)

 

6'13: Quand nous supprimons notre compte, toutes les informations que nous avions donné, les différentes photos que vous avez publié, ect sont conservé par Facebook. Et il est très difficile de récuperer toutes ses informations, la procédure peut durer 6 mois. La question qui se pose c'est qui à accès à ces informations et comment sont elles utilisées.

 

4'08 et 7'12: Deux citations attire notre attention: "Tous ce que j'écris, tombe dans le domaine public", c'est un fait à ne vraiment pas perdre de vue.

"Facebook peut-il devenir Big Brother", en effet avec la base de données impressionnante que Facebook est en train de constituer et le fait que ce soit une entreprise privé peut nous laisser penser cela.

 

 

 

 

 

1'50: Voilà un des dangers qui inquiette le plus, c'est l'exploitation et l'utilisation de notre vie privée et de cette énorme quantité d'informations. On sait évidemment que ces informations sont vendus à des sociétés de marketing afin de ciblé les pubs qui défilent sur chacun de nos profils, c'est un des grand pouvoir de Facebook vu la quantité d'informlations à leur disposition.

 

4'50: C'est la qu'il ya une zone d'ombre, en effet qui sait quelle utilisation va être faite de ces informations. Elles peuvent être vendues à n'importe qui, à une secte, un gouvernement, et de nombreuses entreprises.

 

 

 

0'23: Voila un autre danger qui est d'actualité et séverement puni par la loi s'il porte atteinte à la personne, c'est l'usurpation d'identité. A travers un faux profil, on peut faire passer une multitude d'informations fausses qui donnent une mauvaise image de la personne dont l'identité et usurpé.

 

3'28: Sur internet, notre vie privée nous échappe, certaines personnes s'en rendent compte mais il est souvent trop tard. Car récuperer ses informations nécessite une longue procédure.

 

4'34: Le reportage ré-appui sur la publication de photos de soirées comprommétantes, et qui peuvent être réutiliser lors d'entretiens face à des recruteurs.

 

 

 


3'06: "Il n'y a pas d'espace privé sur Internet"



 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site